En naviguant sur ce site vous acceptez que nous utilisions des cookies pour mesurer notre audience, vous proposer des fonctionnalités sociales, des contenus et publicités éventuellement personnalisés.

Améliorer son sommeil et favoriser la récupération

Il n'existe pas d'animal insomniaque .... à part l'être humain

Les problèmes d’insomnie sont une des grandes causes de consultation en sophrologie : effectivement, l'insomnie est un problème qui touche plus de 10 % de la population adulte.
 

On distingue 3 types d’insomnies :


 
- L’insomnie d’endormissement, le soir : c’est la plus fréquente, le sommeil ne vient pas et nous tournons, retournons dans notre lit et dans nos pensées, et bien souvent ces pensées ne sont pas positives, agréables ou joyeuses. Notre cerveau a tendance à se focaliser sur les contrariétés, les désagréments qui se sont passés dans la journée, ce que nous aurions dû répondre à la personne déplaisante en face de nous, ou aux obligations qui nous attendent demain, après demain… et cela n’aide évidemment pas à l’endormissement.

- L’insomnie de milieu de nuit : l’éveil nocturne s’il est bref (10/15 minutes) n’a aucune incidence sur notre sommeil. Mais si le réveil se prolonge, souvent notre réflexe est de regarder le réveil pour voir défiler les heures, nous répétant : « il faut que je dorme, je ne serai pas en forme demain, il faut que je dorme, j’ai une réunion très importante… » toutes ces pensées n’aident généralement pas à se rendormir et quand enfin le sommeil nous gagne, le réveil sonne bientôt.

- L’insomnie de fin de nuit : l’endormissement le soir est rapide, mais le réveil est précoce, avec là aussi une impossibilité à se rendormir et l’angoisse pointe son nez : « je vais être fatiguée toute la journée, il faut que je dorme encore sinon je ne vais pas être efficace aujourd’hui. »  La journée n’a pas commencé que déjà elle débute mal !!!

Quel que soit le type d’insomnie, cela génère généralement du stress, de la contrariété, voire de l’anxiété, qui s’ajoutant à la mauvaise nuit, va nous entrainer dans un cercle vicieux : moins je dors, plus je rumine, plus j’angoisse, plus j’accumule de fatigue nerveuse et physique qui ne peuvent m’aider à retrouver un bon sommeil… Et la spirale infernale de l’insomnie se met en place durablement.
 

STOP : ne tombez pas dans la « dictature du sommeil »


En quoi, la sophrologie va t’elle m’aider à retrouver le sommeil ?

Dans un premier temps, je vous proposerai de vous décentrer des problèmes de sommeil pour s’occuper plus particulièrement de la récupération. Il peut être intéressant dans le cas d’insomnie, de ne plus donner au sommeil toute la responsabilité de la récupération et de mettre en place de courtes pauses (micro siestes, techniques de sophrologie) dans la journée. Ainsi de dédramatiser le sommeil, lui permettant peut-être ainsi de revenir.

La sophrologie grâce à ses différentes techniques de relaxation, de lâcher prise, de respirations, de visualisations, d’évacuations des tensions mentales et physiques, peut vous apporter une aide précieuse pour (re)trouver le sommeil.
 

Apprendre aussi à comprendre et respecter son sommeil :  
il nous est personnel et individuel.



Pour en savoir plus je vous invite à me contacter.
Ouverture du cabinet du Lundi au Vendredi de 9h30 à 20h et le Samedi de 9h30 à 17h

Découvrez la galerie photos